• alors voisi le fonctionnement de la pompe a eau debrayable

    Le calorstat régule la circulation du liquide de refroidissement dans le circuit. Il s'ouvre dès que la température du liquide contenu dans le bloc moteur dépasse x degrés (disons 76°c) et permet au liquide d'aller se faire refroidir dans le radiateur.
    Si la température externe et le mode de circulation font que seule la circulation du liquide dans le radiateur suffit à maintenir une température inférieure au seuil de déclenchement de la sonde (85°c), le ventilo ne se met pas en route.
    Par contre, en pleine chaleur, ou au ralenti, lorsque la température du liquide de refroidissement augmente, arrivée à 85°c, la sonde déclenche la mise en route du ventilo. A ce moment, tu as calorstat ouvert et ventilo en action.
    Dès que la température du liquide redescend en dessous de 85°c, la sonde coupe le ventilo.
    Lorsque la combinaison de ces éléments est bonne, la température (idéale) de fonctionnement du moteur se stabilise aux environs de 80°c.

     

       

     

       Vue general de la pompe la poulie et de la sonde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Vue eclater de la pompe poulie et le charbon qui commande le ventilateur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Position de la sonde de temperature sur le moteur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Position du calostat (dans le tuyaux supperieur de la pompe)

     

     

     

     

     


    Pour se qui ai de l entretien et la vidange je vous conseil se blog : http://ma203.free.fr/dossiers/refroidissement/vidange.html


    votre commentaire
  • 1847

    L’histoire commence en 1847 lorsque Jules et Emile Peugeot décident de confié à Justin Blazer « célèbre orfèvre et graveur à Montbéliard », la création d’un logo qu’ils utiliseront comme marque de fabrique pour les outils qu’ils produisent. Ce sont les deux frères qui demandent alors à Blazer de dessiner un lion qui, effectivement, est présent sur les armoiries comtoises mais qui, dans leurs esprits, représente surtout les trois qualités des outils et lames Peugeot :

    Résistance des dents : comme celle d’un Lion

    Rapidité de la coupe : comme celle d’un Lion bondissant

    Souplesse de la lame : comme l’échine d’un Lion

    Le premier Lion est dessiner pour le marquage des lames de scies et les articles en acier. Il symbolise les trois qualités des lames de scies Peugeot ; dureté des dents souplesse de la lame et vitesse de coupe. En 1850, apparaît, pour la première fois, l’image du lion sur la flèche ( Peugeot frères). Apposé d’abord sur les lames de scies, ce logo sera déposé en 1858 (le 20 novembre 1858 au Conservatoire Impérial des Arts et Métiers) et marquera, pour longtemps les outils fabriqués par la marque.

    1889

    Une année historique pour la marque avec la présentation du premier véhicule portant le nom de Peugeot : un tricycle, fruit de la collaboration de Léon Serpollet, le grand spécialiste de la vapeur, avec Armand Peugeot. Le Lion marque encore les outils et les cycles. En revanche, il est absent des premières automobiles fabriquées de 1890 à 1905. Pour marquer ses produits, Armand Peugeot fondateur de la Société des Automobiles Peugeot se contente d’un lettrage Automobile Peugeot sur les calandres de radiateur. Entre 1905 et 1915, le Lion de profile sur sa flèche est, par contre présent sur les voitures (Lion Peugeot) fabriquées par Peugeot frères.

    1910

    Suite à une fusion en 1910, entre les activités cycles et automobiles, la Société (Automobile et Cycles Peugeot) apposera simplement le lettrage PEUGEOT à l’ancienne sur ces automobiles. Sur certains modèles, des Lions (officieux) font leur apparition : le Lion  Baudichon (1923) et le Lion Marx (1925) du nom de leurs sculpteurs, sont de veritables œuvres d’art. Il faudra attendre 1933 pour qu’un Lion plus réaliste orne les capots des modèles réalisés en usines.

    1948

    le Lion héraldique fait son apparition sur la 203. il se redresse sur ses pattes arrières pour adopter une posture familière du Lion héraldique des armes de Franche Comté, berceau de l’entreprise

     

    1965

    Devenue une holding sous le nom de PEUGEOT S.A, la marque change de logo : Seul la tête du Lion animalier est reprise dans un écu triangulaire. Trois ans plus tard, la tête de Lion est encadrée dans un carré, formant un ensemble bloc-marque, comme le logotype actuel. Les calandres de nos voitures continuent à porter le Lion héraldique.

    1976

    En 1976, arrive une nouvelle structure, la holding PSA Peugeot – Citroën regroupe les deux marques, Peugeot et Citroën. Le groupe rachète ensuite Chrysler Corporation. Autant d’évènement qui sont de nature à troubler l’identité de la marque Peugeot. Pour renforcer son image, Peugeot revient à son Lion héraldique, avec un dessin épuré : c’est le Lion fil. La meilleure ambassadrice de cette nouvelle identité sera la fameuse 205, commercialisée avec succès à partir de 1983

    1998

    L’identité visuelle de Peugeot évolue encore : les pattes, remplacées sur un même plan, renforcent la puissance et l’équilibre du félin ; l’œil bleu perçant symbolise une vision à long terme de la marque. Le Lion est maintenant plein et métallisé pour coller aux valeurs de la marque (valeur sûr, dynamisme, esthétique) et s’intégrer au design de ces derniers modèles.

    2002

    Aujourd’hui baptisé ( Bleue Brand ) le logo évolue encore pour mieux refléter les ambitions de la marque Peugeot. Toujours plein de métallisé, il s’embellit de noir qui est joint au bleu pour marquer l’ombre portée du Lion. Equilibrés dans ses formes et ses proportions, le logo et la marque automobile sont désormais indissociables : l’union fait sa force.

    2010

    C'est l'heure du renouveau, présent sur les futur models de la marque, le lion se voit plus épuré avec un effet de chrome mat & brillant

    LES VARIANTES

    les automobiles avec le fameux ecusson à la tète de lion, puis avec le lion des armes de Franche-Comté, que l'on retrouve également dans les armes du Comte de Montbéliard.
    Le dernier lion héraldique date de 1980.

    Au début , les nouvelles sociétés, des cycles et auto

    mobiles continuèrent à apposer le lion sur flèche. Mais pour mieux se personifier, chaque société adopta un graphisme particulier:

     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     


    votre commentaire

  • Voir la galerie

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • dans le cadre de la restauration comme la majorité des personnes mon conseiller de garder les clignotants et que moi j ai envie de garder les flèches de direction. un petit éclair de génie dans la nuit, je vais inverser la commande des flèches et des feux de stationnement (les anciens feux de position étant actuellement brancher en clignotent avec une central de clignotement sur la commande des flèches.)
    ps si personne a compris c est normal voila un petit schéma

    ou avec des relais .Seul 2 cables de la fleche droite a l arriere et entre l avant et l arriere doivent etre tirer mais l avantage est que l on conserve les fleche et feux de stationnement
    pour se qui est des warning voici un lien avec quelques schema
    allez dans Spéc. Techniques puis tout en bas Schémas électrique
     

    votre commentaire